Fibrillation atrialeFibrillation atriale

BIEN VIVRE AU QUOTIDIEN


Il est difficile d’accepter de prendre un traitement à vie…


Bien comprendre les enjeux de votre traitement est primordial.

Soyez acteur de votre prise en charge et ne perdez pas de vue l’objectif de votre traitement. Pour cela, n’hésitez pas à poser des questions à votre médecin ou à votre pharmacien sur :

  • Votre pathologie
  • Les enjeux et les bénéfices de votre traitement
  • Les caractéristiques de vos médicaments

Respectez bien le rythme des consultations, prises de sang éventuelles et examens

Parfois j’oublie de prendre mon traitement…


Bien suivre son traitement est un facteur clé pour la réussite de votre prise en charge.

Adopter quelques astuces peut vous aider à limiter les oublis :

  • adaptez si possible l’horaire de prise à votre emploi du temps
  • associez la prise de votre médicament à une « routine » quotidienne
  • mettez une alarme sur votre téléphone, pour vous rappeler l’heure de la prise de votre médicament

J’ai peur d’avoir des effets indésirables


  • informez-vous auprès d’un professionnel de santé
MEMO : LES SIGNES DE L’HEMORRAGIE
MEMO : LES SIGNES DE L’HEMORRAGIE

Un certain nombre de facteurs peuvent favoriser le développement de maladies cardiovasculaires (maladies du cœur ou des artères).

Il y a certains facteurs sur lesquels on ne peut pas agir : l’âge, le sexe, l’existence de facteurs cardiovasculaires dans la famille, …

Mais il y en a aussi beaucoup que vous pouvez contrôler : le tabagisme, le diabète, l’hypertension artérielle, l’excès de cholestérol, le surpoids, la sédentarité, le stress …

Si vous souffrez d’un trouble cardiovasculaire il est donc important d’adopter une hygiène de vie adaptée !

Une alimentation trop riche et trop sucrée peut favoriser la survenue de facteurs néfastes pour le cœur tels que le diabète, l’excès de cholestérol, …

Elle peut aussi engendrer un surpoids, ce qui oblige votre cœur à travailler davantage et aggrave le risque de pathologies cardiovasculaires.

Adoptez un régime sain et équilibré :

Privilégiez les aliments
les moins gras et salés, et la variété

Les fruits et légumes au moins 5 par jour

Les produits laitiers

Eau à volonté

Les féculents, en favorisant les aliments au blé complet

Variez les protéines : poisson au moins 2 fois par semaine, œufs, viandes (blanches, espèces les moins grasses)

Limitez :

Les graisses, privilégiez les graisses végétales (huile de colza…)

Les boissons sucrées

Les plats industriels (souvent riches en sel, graisses, sucre)

Les aliments gras et sucrés à la fois (pâtisseries, viennoiseries,…)

Le sel

Les boissons alcoolisées

PARLEZ-EN AVEC VOTRE MEDECIN
PARLEZ-EN AVEC VOTRE MEDECIN

Suis-je en surpoids ? 19,20


L’IMC (indice de masse corporelle) est une valeur permettant d’évaluer la corpulence d’une personne. Elle tient compte de la taille et du poids.

Pour calculer votre IMC :
IMC = Poids (en kilogrammes) / Taille2 (en mètre) Exemple : je pèse 80 kg et mesure 1,70 m mon IMC est 27,6 (80/1,72)

On parle de surpoids si l’indice de masse corporelle (IMC) est supérieur à 25, et d’obésité s’il est supérieur à 30.

La répartition des graisses est aussi un facteur important : le risque cardiovasculaire est majoré si les graisses se situent au niveau de la taille et du ventre.

Le  tabac est l’ennemi de votre cœur et de vos artères !

Il favorise le rétrécissement des artères, la formation de caillots et l’apparition de troubles du rythme cardiaque. A plus long terme, il abîme progressivement les artères.

Comment arrêter ?

  • Vous pouvez bien entendu entreprendre cette démarche seul
  • Vous pouvez avoir recours si besoin à des substituts nicotiniques : demandez conseil à votre pharmacien
  • Etre aidé et soutenu peut être primordial pour y arriver
    • Vous pouvez vous faire accompagner par votre médecin traitant ou par un autre professionnel de santé spécialisé comme un tabacologue
    • Tabac Info service propose un accompagnement téléphonique et un suivi personnalisé dans votre démarche d’arrêt

La pratique d’une activité physique est vivement recommandée : elle permet de lutter contre le surpoids, de diminuer le risque de diabète, d’hypertension artérielle, de limiter le taux de graisses dans le sang.

Pratiquez une activité physique régulière et adaptée à votre condition physique : vous pouvez faire du sport (en accord avec votre médecin), mais quelques bonnes habitudes quotidiennes sont également bénéfiques :

  • Effectuez les petits trajets à pied plutôt qu’en voiture ou en transports
  • Privilégiez les escaliers à l’ascenseur
  • Faites des balades durant votre temps libre
  • Trouvez une activité physique qui vous motive
PARLEZ-EN AVEC VOTRE MEDECIN

MEMO : LES SIGNES DE L’HEMORRAGIE

Les situations de stress sont néfastes pour le cœur.

Il faut essayer dans la mesure du possible d’éviter le stress ou du moins, apprendre à le gérer.

    Différentes techniques peuvent vous y aider :
  • L’apprentissage des méthodes de relaxation
  • L’hypnose
  • La méditation
  • Le yoga

Si vous vous sentez stressé ou anxieux, n’hésitez pas à en parler avec votre médecin.

À votre avis ?

Quelle est l’affirmation exacte ?
Bien comprendre
mA FIBRILLATION atriale
BIEN SUIVRE
MA FIBRILLATION ATRIALE
Bien VIVRE
AVEC MON TRAITEMENT