Fibrillation atrialeFibrillation atriale

BIEN COMPRENDRE MA FIBRILLATION ATRIALE


Comment fonctionne mon cœur ?4

  • Le cœur est un muscle, qui fonctionne comme une pompe, pour faire circuler le sang dans tout l’organisme et ainsi distribuer de l’oxygène aux différents organes.
  • Son activité est orchestrée par des signaux électriques, qui se propagent à l’ensemble du muscle cardiaque à intervalles réguliers, et le font ainsi se contracter.

Qu’est-ce que la fibrillation
atriale ? 2

  • La fibrillation atriale se caractérise par un rythme anormal de votre cœur. L’activité électrique du cœur est désordonnée ; on parle d’arythmie cardiaque.
Le saviez-vous ? 2
Le rythme cardiaque normal au repos est de 60 à 100 battements par minute.
La fibrillation atriale peut provoquer plus de 150 battements par minute.

Pourquoi ai-je une fibrillation atriale ? 2

Chez certaines personnes la fibrillation atriale peut se manifester sans aucune raison apparente. Le risque de développer une fibrillation atriale augmente chez ceux atteints d’autres pathologies comme par exemple :

Pathologies cardiaques (hypertension artérielle, insuffisance cardiaque, maladies coronariennes,…)

Broncho-pneumopathie obstructive (BPCO)

Obésité

Diabète,
Hyperthyroïdie

Maladie rénale

Pourquoi ai-je une fibrillation
atriale ? 2

Chez certaines personnes la fibrillation atriale peut se manifester sans aucune raison apparente. Le risque de développer une fibrillation atriale augmente chez ceux atteints d’autres pathologies comme par exemple :

Pathologies cardiaques
(hypertension artérielle, insuffisance cardiaque, maladies coronariennes,…)

Broncho-pneumopathie obstructive (BPCO)

Obésité

Diabète,
Hyperthyroïdie

Maladie rénale

Quels sont les symptômes ?7

Il est tout à fait possible que votre fibrillation atriale ne provoque aucun symptôme perceptible : on parle alors de fibrillation atriale asymptomatique.


Dans d’autres cas, elle peut entrainer des symptômes variés :

Des palpitations
(vous ressentez des battements cardiaques rapides, désordonnés et pénibles)

Un essoufflement
plus ou moins marqué

Des douleurs
dans la poitrine

Des étourdissements...

Quels sont les symptômes ?7

Il est tout à fait possible que votre fibrillation atriale ne provoque aucun symptôme perceptible : on parle alors de fibrillation atriale asymptomatique.


Dans d’autres cas, elle peut entrainer des symptômes variés :

Des palpitations
(vous ressentez des battements cardiaques rapides, désordonnés et pénibles)

Un essoufflement
plus ou moins marqué

Des douleurs
dans la poitrine

Des étourdissements...

Comment diagnostiquer une FIBRILLATION ATRIALE ? 7,8,9

La consultation avec votre médecin :

il vous interroge sur vos symptômes, prends votre pouls, vous ausculte, …

L’électrocardiogramme (ECG) :

cet examen permet de confirmer le diagnostic de fibrillation atriale

 

L’ECG : comment ça se passe ?

Vous êtes généralement allongé. Des électrodes sont fixées à votre thorax et vont enregistrer pendant quelques instants l’activité électrique de votre cœur. Un tracé apparait instantanément afin d’interpréter les résultats.

Si vos troubles du rythme surviennent de manière épisodique il n’est pas évident de les étudier au cours d’un seul ECG ; l’enregistrement de vos pulsations cardiaques peut être alors réalisé sur 1 à 2 journées, au moyen d’un petit appareil (porté à la ceinture et pas plus encombrant qu’un téléphone portable). Vous portez cet équipement, tout en continuant de mener vos activités quotidiennes.
Des analyses de sang afin de rechercher d'éventuelles maladies associées (diabète, insuffisance rénale, dysfonction de la thyroïde,...)
Une échographie afin d'évaluer plus précisément l'état de votre cœur et son fonctionnement.

À votre avis ?

Quelle est l’affirmation exacte ?
BIEN SUIVRE MA
FIBRILLATION ATRIALE
Bien VIVRe AVEC
MON TRAITEMENT